Master class hypnose avec Dan Short en Pays Basque

Sous l’égide du Professeur A. BIOY (Universitaire Paris 8)

Dr. Dan SHORT (Institut M.Erickson, Phoenix, USA) nous a transmis ses dernières recherches sur l’hypnose ericksoniene « en immersion »pendant une semaine… Avec beaucoup de joie nous avons partagé les enseignements et les moments conviviaux !

Le monde de l’hypnose est un monde humaniste.  

A lire, « La révolution de l’hypnose »

A.BIOY & ME.FEYMONVILLE

Antoine Bioy, psychologue clinicien, et Marie-Élisabeth Faymonville, médecin spécialisée dans le traitement de la douleur, répondent ici à ces questions et à bien d’autres et vous donnent les clés pour vous familiariser avec cette discipline en plein essor.

L’hypnose, considérée pendant longtemps comme une pratique relevant de la magie, voire de l’occultisme !

Aujourd’hui de nombreux professionnels de santé l’utilisent couramment. Ils reconnaissent ses innombrables effets bénéfiques. L’hypnose, comment ça marche ?  À qui faut-il s’adresser ? Est-il possible de s’autohypnotiser ?

M.ERICKSON, Psychiatre et enseignant de l’hypnose intégrative

Milton ERICKSON était un merveilleux observateur qui pratiquait le « sur mesure » face à son patient, donc il n’y avait pas de dogme et surtout pas de recette !

Une belle histoire de mouvement… A vous de trouver !
Comment créer du mouvement, faire rentrer un veau dans l’étable ?

Un jour, le père de Milton tirait la corde autour du cou d’un veau pour le faire rentrer dans l’étable. A observer cette scène cocasse, le jeune Milton rigolait… Alors, son père le mit au défi !

D’après vous, que fit Milton ?

Eh bien, le jeune Milton Erickson s’approcha du veau, il tira sa queue dans le sens opposé ! En réaction, le veau courut directement dans l’étable ! Allez… On rentre !

Intervention au congrès CFHTB

« Je sens donc je suis et je fais ? »

Le congrès d’hypnose et de thérapies brèves de Clermont-Ferrand m’a permis de communiquer mes recherches sur la sensorialité (« Je sens donc je suis et je fais ? ») impliquée en Art-Thérapie et en hypnose.

Puis, d’animer un atelier avec le Docteur N. GOUIN, Psychiatre, sur le thème de l’enfance et le jeu, dans le but de trouver des outils thérapeutiques créatifs.

La relation entre cerveau et intestin

Impact de l’hypnose ,  Docteur David Perlmutter

De nombreuses études ont démontré l’impact des techniques d’hypnose ou d’activation de l’attention pour améliorer les douleurs fonctionnelles digestives. Comme toujours, les termes fonctionnel ou idiopathique évoquent, les limites de nos connaissances. Dans le cas de ces douleurs digestives, l’intervention des cellules gliales apporte un début, très pertinent, d’explications. Continuons donc à employer nos techniques dans les pathologies dites « fonctionnelles » puisque les résultats cliniques sont au rendez-vous, en soulevant l’hypothèse « osée » que notre action agirait, plus ou moins directement sur cet espace neuro-glial ?